Why Exercise?|Pourquoi faire de l’exercice physique?

 

Faites défiler la page vers le bas pour lire l’article en Français

Pic - Article 1

▬▬Why Exercise ? ▬▬

How much would you pay for a magic potion that can give you more energy, make you look and feel younger and more productive, protect you from diseases and that could even help you recover from illness?

Great news guys! no matter what your answer is, you don’t need to ruin your budget to get this elixir. It’s free and available for everyone, and if used properly, it doesn’t have any side effect: Exercise!

The benefits of exercise are not limited to improving your physical appearance! Hundreds of studies have been conducted every year for decades to uncover and prove the positive impact of physical activity.

When you exercise regularly :

  • You reduce the risk of developing chronic diseases (cardiovascular diseases, cancer, diabetes, arthritis, hypertension …). This is due to the fact that physical activity reduces the risk factors for chronic diseases: it lowers your submaximal heart rate, blood pressure, inflammatory markers, “bad” Cholesterol levels (Low density lipoprotein cholesterol – LDL-C) and body fat. On the other hand, it increases the “good” Cholesterol (High density lipoprotein cholesterol – HDL-C), your body insulin sensitivity, glucose metabolism and promotes fat oxidation.

 

  • You increase your chances to recover from these diseases: when you are dealing with health issues, do you think that stopping physical activity will help you recover quicker? It’s the opposite actually. Your body will benefit the most from exercise under those circumstances. However, don’t start a training program until you get your doctor’s approval.

 

  • You are happier and reduce the risk of depression and anxiety: Exercise impacts the function of neurotransmitters that regulate anxiety, thermoregulation, pleasure, motivation, sleep, stress, pain and focus, especially serotonin, dopamine and noradrenalin.

 

  • You sleep better: Some studies showed that performing a physical activity improves your sleep quality and reduces sleep disturbance. Those results are explained by the changes in body temperature that reduce sleep onset, the general fatigue that results from exercise, and the reduction of psychological factors that lead to sleep disorders (anxiety, stress, depression…)

 

  • You will stay young and live longer: Physical activity protects your cells. Chromosomes in your cells contain structures (Telomeres) at their extremities that shorten every time the DNA is replicated. These Telomeres get shorter overtime, and lead to cells’ death, which is associated with aging diseases. Exercise slows down your Telomeres’ size reduction, thus your aging process. It also rejuvenates the neuromuscular junctions and improves your motor control.

 

  • You protect your neurons , improve your memory and reduce the risk of neurodegenerative diseases ( such as Alzheimer ) : physical activity improves your cerebral blood flow, which triggers many mechanisms in the nervous tissues such as the activation and release of neurotrophic factors ( proteins in charge of the growth and maintenance of neurons) , and increase in angiogenesis ( growth of blood vessels ) and neurogenesis ( birth of neurons ) , which results in the protection and optimization of brain cells functions, and the improvement of memory and cognitive functions.

 

No matter how old you are or what your fitness level is, move! don’t wait for your doctor to recommend a training program or for that time of the year when you start freaking out when you realize you will be wearing a swimsuit soon :p

By exercise, I mean any endurance and/or resistance activity: walking, running, biking, weight training, cardio-training, yoga, Pilates, gymnastics, dance, boating activities, golf, swimming, ball games… Remember that the best exercise is the one you like!

Move and take care 😉

Nada

▬▬ Pourquoi faire de l’exercice physique ?  ▬▬

Combien seriez-vous prêt à payer pour une potion magique qui vous donne plus d’énergie, vous rend plus jeune et plus productif, vous protège des maladies et qui peut même vous aider à en guérir ?

J’ai une bonne nouvelle pour vous ! quelle que soit votre réponse, sachez que vous n’avez pas besoin de vous ruiner pour obtenir cet élixir. Il est gratuit et a portée de tous, et s’il est utilisé correctement, il n’a aucun effet secondaire : Le sport !

Eh oui ! Faire du sport n’a pas pour seul bénéfice d’améliorer votre apparence physique ! Des centaines de recherches sont faites chaque année depuis des décennies pour découvrir et prouver tout ce que l’exercice vous apporte.

En faisant de l’exercice régulièrement :

  • Vous réduisez les risques de développer des maladies chroniques (maladies cardiovasculaires, cancer, diabète, arthrite, hypertension…). Ceci serait dû au fait que le sport modifie les facteurs qui favorisent le développement de ces maladies : il réduit le rythme cardiaque, la tension artérielle, les marqueurs inflammatoires, le ‘’mauvais’’ cholestérol (lipoprotéines de basse densité ou Cholestérol LDL) et la masse grasse. En contrepartie, il augmente le ‘’bon’’ cholestérol (lipoprotéines de haute densité  ou cholestérol HDL) , améliore la sensibilité à l’insuline,  le métabolisme du glucose, et l’oxydation des graisses.

 

  • Vous augmentez vos chances de guérir de ces maladies: Quand vous faites face à un problème de santé, vous pensez qu’arrêter toute activité physique vous aidera ?  Détrompez-vous, c’est dans ces circonstances que votre corps bénéficie le plus des bienfaits du sport. Cela dit, ne vous lancez dans un programme d’entrainement qu’après avoir eu le feu vert de votre médecin.

 

  • Vous êtes plus heureux et vous réduisez le risque de dépression et d’anxiété: l’exercice modifie le fonctionnement des neurotransmetteurs qui régulent l’anxiété, la thermorégulation, le plaisir, la motivation, le sommeil, le stress, la douleur et l’attention, notamment la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline.

 

  • Vous dormez mieux: des études ont démontré que la pratique d’une activité physique permet d’améliorer la qualité du sommeil et de réduire les troubles du sommeil sur le court et le long terme. Ces résultats seraient justifiés par les changements de température du corps qui favoriseraient le réduction du temps nécessaire pour s’endormir, la fatigue générale qui résulte du fait de s’exercer et de la réduction des facteurs psychologiques qui peuvent causer les troubles du sommeil ( stress, anxiété, dépression…).

 

  • Vous restez jeune et vivez plus longtemps : L’activité physique permet de protéger vos cellules. Les chromosomes contiennent des structures (Télomères) au niveau de leurs l’extrémité qui se raccourcissent à chaque réplication de l’ADN. Ces télomères se raccourcissent donc avec l’âge, ce qui mène éventuellement à la mort des cellules. Ceci est associe aux maladies liées à l’âge. Le sport permet de ralentir la diminution de la taille des télomères et donc de décélérer la mort des cellules et votre vieillissement par la même occasion. L’exercice permet également de faire rajeunir les jonctions neuromusculaires et améliore ainsi les fonctions motrices.

 

  • Vous protégez vos neurones, améliorez votre mémoire et réduisez le risque d’avoir des maladies neurodégénératives ( comme Alzheimer) : l’activité physique permet d’augmenter le flux sanguin cérébral, ce qui déclenche plusieurs mécanismes dans les tissus nerveux, notamment l’activation de l’émission des facteurs neurotrophique ( protéines responsables de la croissance et de l’entretien des neurones), et la promotion de l’angiogenèse ( croissance de nouveaux vaisseaux sanguins) et de la neurogenèse ( formation de neurones) , ce qui permet de protéger et d’optimiser le fonctionnement des cellules du cerveau, la mémoire et la fonction cognitive.

 

Quel que soit votre âge et votre niveau de condition physique, bougez ! N’attendez pas que votre médecin vous recommande de faire du sport, ni cette petite voix qui se déclenche tous les ans quand l’été approche et qui fait que vous vous affolez à l’idée de vous mettre en maillot de bain : p

Quand je parle d’exercice, je fais allusion à toutes les activités physiques d’endurance et /ou de résistance : marche, jogging, vélo, musculation, cardio-training, yoga, Pilates, gymnastique, danse, activités nautiques, golf, natation, sports de balle et de ballon…  La meilleure activité sportive est celle que vous aimez !

Bougez et prenez soin de vous 😉

Nada

*References*

Booth, F. W., Roberts, C. K., & Laye, M. J. (2012). Lack of exercise is a major cause of chronic diseases. Comprehensive Physiology, 2(2), 1143–1211. https://doi.org/10.1002/cphy.c110025

Durstine, J. L., Gordon, B., Wang, Z., & Luo, X. (2013). Chronic disease and the link to physical activity. Journal of Sport and Health Science, 2(1), 3–11. https://doi.org/10.1016/j.jshs.2012.07.009

Hamer, M., Endrighi, R., & Poole, L. (2012). Physical Activity, Stress Reduction, and Mood: Insight into Immunological Mechanisms. In Psychoneuroimmunology (pp. 89–102). Humana Press, Totowa, NJ. https://doi.org/10.1007/978-1-62703-071-7_5

Kredlow, M. A., Capozzoli, M. C., Hearon, B. A., Calkins, A. W., & Otto, M. W. (2015). The effects of physical activity on sleep: a meta-analytic review. Journal of Behavioral Medicine, 38(3), 427–449. https://doi.org/10.1007/s10865-015-9617-6

Kreko-Pierce, T., & Eaton, B. A. (2018). Rejuvenation of the aged neuromuscular junction by exercise. Cell Stress, 2(2), 25–33. https://doi.org/10.15698/cst2018.02.123

Paillard, T., Rolland, Y., & de Souto Barreto, P. (2015). Protective Effects of Physical Exercise in Alzheimer’s Disease and Parkinson’s Disease: A Narrative Review. Journal of Clinical Neurology (Seoul, Korea), 11(3), 212–219. https://doi.org/10.3988/jcn.2015.11.3.212

Puterman, E., Lin, J., Blackburn, E., O’Donovan, A., Adler, N., & Epel, E. (2010). The Power of Exercise: Buffering the Effect of Chronic Stress on Telomere Length. PLOS ONE, 5(5), e10837. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0010837

Reid, K., Baron, K., Lu, B., Naylor, E., Wolfe, L., & Zee, P. (2010). Aerobic exercise improves self-reported sleep and quality of life in older adults with insomnia. Sleep Medicine, 11, 934–940. https://doi.org/10.1016/j.sleep.2010.04.014

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Yahya dit :

    Tres bon résumé, éducatif, simple et conçis, contient l’information nécéssaire et adéquate. Bon courage NADA

    J'aime

    1. nadarhouni dit :

      Merci beaucoup Yahya 😃

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s